Une jeune fille de 25 ans, très active

Piterne blanc

La Piterne est une association fondée en 1988, elle a soufflé ses 25 bougies et coiffé sainte Catherine, car elle a conservé avec vigueur une indépendance absolue. Elle ne fait pas la "une" des journaux people et poursuit son petit bonhomme de chemin dans sa Normandie natale.
En effet, dès sa création, l'association a adopté le nom de Piterne en raison de l'activité : la recherche des contes et légendes du patrimoine régional. Cet objet amène à fouiller les fonds locaux des bibliothèques, les archives des cinq départements normands... et il en reste beaucoup, tant ils sont nombreux. Ces recherches ont conduit à croiser les ouvrages anciens et leurs auteurs.

En parallèle, Jean-Patrick (un de ses créateurs, désormais Président) est monté sur scène, venu dans les classes, parti en randonnée pour conter in situ les histoires collectées.
Riche de ses découvertes, La Piterne a créé une activité éditoriale numérique et papier.

... qui vous facilite la tâche

La Piterne est un éditeur numérique, avec quelques tirages papier pour vous satisfaire dans les salons.

Les titres présentés dans le catalogue sont téléchargeables dans la librairie 7Switch en cliquant sur le bouton indiquant le prix.
Pour les titres sur papier présentés plus bas, suivez le lien fourni et The Book Edition l'envoie à l'adresse que vous lui indiquez.

Ces deux maisons sont les fournisseurs directs de la Piterne, accordez-leur la même confiance qu'à l'association en vous évitant tout autre intermédiaire.

Fouinez à votre guise, dégustez les auteurs d'autrefois, savourez notre "écrivain-maison"
et profitez à fond de la vie pour lire, rêver, musarder, visiter la Normandie par la lecture ou la promenade.

Dans la jeune collection "Temps passé"

Cheveux roux

Besançon est un missionnaire de sa gracieuse Majesté, parti dans les Indes lointaines, un prédicateur austère. Si le prélat est malheureux, ce n'est pas à cause de Dieu ou de ses ouailles, mais de celle qui partage sa vie à la maison et la lui rend impossible (la vie, pas la maison). L’épouse meurt et laisse comme souvenir à son veuf... une mèche de ses cheveux roux. Le début de la nouvelle est donc lugubre, triste, presque sinistre.
Toutefois, la Providence console le pasteur en lui envoyant d’Angleterre une nouvelle épouse, inconnue mais volontaire pour se dévouer… et surprise, horreur, la promise a, elle aussi, les cheveux roux !
La nouvelle change de forme : du faire-part, elle se transforme en plaisanterie qui dure jusqu’à la conclusion. Virgile Rossel nous conte là ce qu' on appellerait désormais "une historie de blondes".

Mariage noir !

Un couple étrange, aux mystérieuses façons, gîtait aux environs de Passy. La femme paraissait encore jeune ; sa tournure fine, son pas élégant. La concierge savait qu’elle se nommait Mme Élise de Marciac. L’homme, Frédéric Daillères, paraissait avoir trente ans ; il était doux et calme.

Leurs noms distincts laissaient entendre qu'ils étaient étrangers l’un à l’autre, ni frère et sœur ni conjoints. Ils n’étaient pas non plus des amoureux, à preuve : lorsque Monsieur parlait à Madame, il l’appelait toujours "mère" !

Trois collections numériques

86 titres

Les auteurs natifs de Normandie ont ponctué la littérature : la tradition orale de la région, les œuvres discrètes qui ont agrémenté les lectures de nos ancêtres.

Contes, légendes, romances, innovations, les genres multiples et variés recoupent ceux d'aujourd'hui.

57 titres

Naguère, les quotidiens et les magazines publiaient des nouvelles, souvent en bas de feuillet appelé "feuilleton"... d'où le nom des séries.

La Piterne a sélectionné les nouvelles des auteurs de sa région natale : un large choix gouleyant.

70 titres

L'animateur de La Piterne s'est mis en quête d'histoires ; il en a trouvé, il en a entendu... et transformé en nouvelles, comme l'illustre Normand, Guy de Maupassant.

Une écriture classique sur des sujets modernes.

Une activité imprimée

La Piterne pense aux lecteurs qui aiment offrir ou prêter un livre à leurs proches, tourner, griffonner, corner les pages, s'assoupir avec leur ouvrage sur les genoux.

Posez vos pieds vagabonds sur le seuil d'un ami

Se balader, errer, partir en exode, les raisons de mettre un pied devant l’autre ont traversé l’espace et le temps.
Suivant ces vagabondages, l’auteur redonne vie à des faits divers d’hier et d’aujourd’hui, il imagine des situations tantôt tragiques, tantôt burlesques.
Réfugié, baroudeur, pêcheuses de coquillages, les personnages débordent d'originalité et de truculence.

Avis de lecteur : Un fin conteur. De la fantaisie et de la drôlerie (Claudine Lux)

Atramenta - 114 pages - ISBN 978-952-340-015-3 - 14,00 €

Le bel âge

À cette époque qui rêve de jeunesse éternelle, le bel âge est le moment de la vie riche d'expériences et rempli de bonté.

Les Anciennes "aident", car la tâche semble naturelle. Les Anciens voilent leur pudeur sous des airs bourrus : on ne leur en montre plus !

Tour à tour rudes ou tendres, marmottant parfois seuls dans leur silence, observant sans juger, les personnages de Jean-Patrick Beaufreton pensent au lendemain de leurs descendants et nourrissent leur quotidien de souvenirs à leur image.

Tous contes faits

La Normandie est riche de mille histoires. De tous temps, les légendes et les contes ont peuplé les veillées de ses habitants.
Puisant à cette source fantastique, l'auteur redonne vie aux croyances d’autrefois et en replace dans le monde contemporain.
Les contes, dénichés dans les archives, sont revisités ; avec délectation, l'auteur leur donne des allures contemporaines et montre ainsi leur éternité.

S'aider ou crever

21 janvier 1845, deux puisatiers sont enfouis dans la fosse qu'ils creusent. Canteloup est extrait après plusieurs heures d'incertitude, Aubé reste prisonnier. Pichou descend nourrir et encourager l'homme qui dépérit au fil des jours.
Un hommage à la solidarité au-delà des classes ou des origines.

Avis de lecteur : livre plein d'humanité, d'amitié, de solidarité qui fait beaucoup de bien. Un bel hommage à des hommes qui, par leurs qualités humanistes, dépassent préjugés, clichés et égoïsme.

Amour en dérive

En débarquant du bac, à Quillebeuf-sur-Seine, le randonneur pensait profiter d’une étape calme et reposante. Son logeur lui présente la ville et évoque Rose Lacroix : la jeune fille morte en 1842 a vu sa tombe transformée en lieu de rendez-vous des amoureux venus de fort loin. Ils y gravaient leurs noms pour garantir leur affection et mesuraient leur fidélité.
Relatant la vie de l’époque, le logeur conte l’épopée de la jeune fille et la conviction de son amour.

Avis de lecteur : Roman et Juliette sur les bords de Seine.

Robert le Diable

La première version écrite de l'aventure de Robert le Diable date du XII° siècle. Le Dominicain Étienne de Bourbon en fait un exemplum. Les Croniques de Normandie s’ouvrent sur la biographie de ce héros. Pourtant aujourd'hui encore, les rumeurs sont nombreuses et contradictoires autour du personnage.
Puisant à la source première, Jean-Patrick Beaufreton a composé en 2000 un spectacle intitulé L’épopée de Robert le Diable : les feux se sont éteints, mais le texte poursuit son chemin.

Légendes de Normandie

EXCLUSIVEMENT EN FORMAT PAPIER

Plonger dans le passé fabuleux, avec les moyens du présent. Le spectacle produit à la Halle au Blé d'Alençon, a offert l'immersion à 360° dans les légendes de Normandie.

Le spectateur voyageait dans le monde imaginaire normand ; encerclé d'images et de musiques, de sons et de sensations, il vivait une expérience hors du commun.

Culture Kraft et l'association La Piterne ont uni leurs efforts pour mettre en scène les plus beaux récits traditionnels.

Légendiers normands

Piterne blanc